Exotiques>Machines Haut de Gamme au Tokyo SIS

Par Mike Garrett, le 20 mai 2008.

exotic5

Les japonais ne sont pas étrangers et dans les quartiers les plus huppés de Tokyo comme Roppongi Hills ou Ginza, il est presque courant de les voir rouler. Pour ma part, alors que j’aimerais être capable de débiter de mémoire la liste des spécifications de la toute dernière Lamborghini, je dois admettre que je suis loin d’être un expert des voitures exotiques. Je deviens même nerveux en les regardant. Je suis inquiet à l’idée que le propriétaire vienne me voir et hurler quelque chose comme « Hey, tu n’as pas l’air assez exotique pour traîner autour de ma voiture ! ». Heureusement, je n’eus pas droit à ce genre de prise de bec au Tokyo Special Import Car Show, où il y avait suffisamment d’exotiques pour même combler les fantasmes des passionnés d’automobile les plus modestes.

Voici quelques exotiques qui m’ont fait baver d’admiration au SIS.

exotic1

Neez est le fabricant de certaines des jantes de la plus haute qualité que l’on puisse trouver n’importe où. Pour prouver mes dires, leur stand était rempli de voitures exotiques valant plusieurs millions d’euros. Cette Ferrari F40 a immédiatement attiré mon attention. Les jantes à serrage central sur la voiture sont fabriquées par Neez bien sûr.

exotic4

Parce que juste exposer une F40 n’est pas suffisant, Neez amenait également une McLaren F1 à la fête. D’habitude, la place centrale est la dernière place où l’on désire s’installer dans une voiture, mais dans la McLaren, c’est le seul endroit où il faut être.

exotic3

Bugatti Veyron. J’ai entendu dire qu’elles étaient rapides ou quelque chose comme ça. Cette voiture fut amenée au salon par Roberuta, un garage spécialisé dans les voitures exotiques situé dans la préfecture de Chiba.

exotic6

Quelques autres jouets de Roberuta, une Porsche Carrera GT et une Ferrari 599 GTB.

Je posterai un article supplémentaire avec des photos en vrac du salon SIS, ce sera en ligne bientôt.

Jantes Neez

Roberuta

Publicités