Événement>Tokyo Special Import Car Show (Fin)

Par Mike Garrett, le 22 mai 2008.

random4

Même si notre reportage sur le Tokyo Special Import Car Show 2008 est terminé, je voulais juste vous montrer un peu plus la folie qui s’est emparée du Makuhari Messe ce weekend pendant l’événement.

Comme je l’ai certainement déjà mentionné auparavant, j’admire vraiment l’attention que les japonais vouent à l’authenticité en ce qui concerne la construction des voitures. De ce que j’en ai vu, les japonais semblent ne vivre que pour leurs passions, et les voitures ne font pas exception. En regardant les voitures européennes modifiées, j’ai le sentiment que je pourrais me trouver dans l’un de ces grands salons tuning européens, et les voitures américaines au style « lug » (luxueux) semblent tout droit sorties d’un stand du SEMA. En fait, il m’arrive même parfois d’oublier que je suis au Japon. J’imagine que voir une Chevrolet Caprice donk peut provoquer cela chez vous…

random9

Laissons les donks de côté pendant un moment. Au centre du salon se trouvait une exposition en extérieur avec bon nombre de voitures de course du championnat Idler’s Club. C’est ici que je suis tombé amoureux de cette rutilante Alfa Romeo rouge. Celle-ci fait de la pub pour le Garage Goto à Chiba. Garage Goto est un des magasins Alfa les plus connus du Japon. On espère en voir en action au circuit de Tsukuba plus tard cet été.

random7

Je pense que les pneus Advan et Yokohama avaient le plus grand stand du salon. Il devait y avoir au moins une dizaine de voitures différentes sur leur stand, allant d’une BMW Série 1 à une nouvelle Aston Martin. Ils exposaient à la fois leurs pneus performance et la gamme complète des jantes Advan. Comme je l’ai précédemment mentionné, la jante Advan RS est un choix extrêmement populaire parmi les tuners BMW au Japon.

random6

J’ai vraiment apprécié cette Mustang GT500E exposée sur le stand PIAA. Bien évidemment, elle était équipée de phares et d’un jeu de jantes PIAA. Cela ne suscitera certainement pas d’intérêt chez les américains, mais une Mustang gonflée aux hormones est sure de ne pas passer inaperçue dans les rues de Tokyo.

random10

Il y avait une section spéciale au salon cette année, appelée « Lexus World ». Vous vous demandez surement pourquoi des voitures Lexus construites au Japon faisaient partie du salon des voitures IMPORTÉES, et je n’ai pas vraiment de réponse à cela. Même si des concessions Lexus ont fait leur apparition au Japon depuis quelques années maintenant, j’imagine que le mystère entourant le nom Lexus doit encore se dissiper. C’est plutôt cool pour moi parce que j’apprécie toujours de voir de sexy berlines Lexus rabaissées sur d’immenses jantes.

random1

En parlant de Lexus, lorsque j’ai vu cette IS-F sur le stand de Neez, je savais que quelque chose m’était familier. Vous ne trouvez pas que cette chose ressemble étrangement à l’IS-F de Five Axis exposée au SEMA l’an dernier ? J’aime la façon dont le capot et le toit en carbone contrastent avec la carrosserie noir mat. Les jantes sur la voiture sont des LMX7 de chez Neez.

random3

J’aime toujours regarder les photographes japonais vétérans inciter les hôtesses à poser de façon sexy et j’apprends petit à petit leurs techniques. Certains de ces photographes sont TRÈS enragés. Ils transportent des escabeaux de façon à pouvoir prendre des photos en plongée des mannequins. Je me demande si je ne devrais pas faire la même chose ? Mieux vaut ne pas mettre ma femme au courant de cette idée… Au passage, c’est une Mercedes Classe C équipée par Wald derrière les demoiselles.

Voilà, ceci conclut notre reportage sur le Tokyo SIS. En espérant que vous avez apprécié.

Si jamais vous vous trouvez à Tokyo en mai prochain, faites en sorte de vous rendre au Makuhari Messe pour jeter un oeil au salon. Vous ne le regretterez pas.

Site Officiel Tokyo SIS

Publicités