Événement>Tokyo Nostalgic Car Show 2008

Par Mike Garrett, le 23 mai 2008.

nostalgic1

Je pensais avoir passé un weekend plutôt chargé la semaine dernière, mais après avoir entendu les histoires d’Antonio qui s’était réveillé dans trois pays différents trois matins de suite, j’imagine qu’il n’était pas SI chargé. Toutefois, j’ai fini par cumuler pas mal d’action en seulement deux jours. Le vendredi, je passais la journée à regarder rapidement le Tokyo SIS, un article que vous venez surement de lire ici sur Speedhunters. Après avoir passé la nuit dans une chambre d’hôtel pas si grande que ça et avalé un petit-déjeuner japonais typique fait d’Egg McMuffins, je partis en direction du Tokyo Big Sight à l’occasion du BP Tokyo Nostalgic Car Show. Le Tokyo Nostalgic Car Show fait partie d’une série de rassemblements de voitures classiques en intérieur qui se tiennent partout au Japon tout au long de l’année. Je m’étais déjà rendu à cet événement auparavant, j’étais donc curieux de voir ce que je pourrais trouver de nouveau.

Pour vous dire la vérité, j’ai été un peu déçu par le salon de cette année. Lorsque je m’y étais rendu en 2006, il y avait une zone extérieure séparée qui incluait des stands de voitures supplémentaires et une bourse d’échange pleine de pièces rares. Cette année, le salon se limitait à un seul grand hall à l’intérieur du Big Sight. Cela ne veut pas dire que je n’ai pas aimé l’événement, c’était tout simplement plus petit que dans mes souvenirs.

nostalgic3

Même si le salon était plus petit, il ne manquait toutefois pas de magnifiques machines d’époque à admirer. Je n’arrivais pas à détacher mon regard de cette Skyline Hakosuka de ’72 réalisée par Rocky Auto. Bien que j’avais déjà eu l’occasion de la voir en détails au Tokyo Auto Salon, j’étais toujours incapable de rester loin d’elle. Kev, de JNC/Grand JDM, m’indiqua que cette voiture était loin d’être impeccable, mais j’imagine que c’est le style général de la voiture qui me fait ça. Passons à autre chose avant que cette voiture ne m’emporte trop loin.

nostalgic2

Même si elles ne sont pas aussi populaires que les RS Watanabe, les Hayashi Street sont des jantes très prisées parmi les fans purs et durs de voitures japonaises classiques. Ce jeu de roues semblait briller et étinceler sous les jantes du Big Sight. Je pense que le dessin des jantes est vraiment intemporel. En général, les imitations de jantes ne me dérangent pas, mais j’étais quelque peu décontenancé de découvrir que les copies de ces jantes sont désormais en vente. J’imagine que le marché libre fonctionne.

nostalgic5

Le salon avait une section complète réservée aux souvenirs et autres objets de collection. On pouvait trouver de tout, depuis les derniers modèles réduits de précision jusqu’aux jouets japonais anciens des années 50 et 60. En regardant cette photo, vous pouvez voir un tee-shirt avec le fameux logo « Mr.Horsepower » de Clay Smith Cams. Pour une raison que j’ignore, le logo Mr.Horsepower est très populaire au Japon. J’ai vu le sticker sur plusieurs voitures de course ici. On peut même en acheter chez Super Autobacs. Bizarre, mais cool.

nostalgic4

Voici l’un des mécaniciens de chez Star Road en train de travailler sur le moteur d’une des S30 du magasin. Les visiteurs du salon semblaient apprécier les stands qui donnaient vie à l’art qu’est la restauration des voitures classiques.

nostalgic8

Certains poussaient l’idée d’une « restauration en direct » encore plus loin, comme cette paire de Skyline GT-R Hakosua authentiques qui subissait une restauration COMPLÈTE en plein milieu du salon. J’aime comment toutes les pièces sont disposées, exactement comme un modèle réduit à l’échelle 1:1. Le moindre recoin de ces voitures était immaculé. Je ne veux même pas penser à combien ces voitures coûteront une fois finies. 

nostalgic9

Vous aimez les miniatures de chez Ebbro ? Elles étaient suffisamment nombreuses en vente au salon pour remplir plusieurs pièces. Les voitures sur la photo ne sont qu’une petite portion d’un mur entier dans l’alignement de celles-ci.

nostalgic6

Les stands n’étaient pas réservés qu’aux voitures classiques japonaises. Je suis effrayé rien qu’à l’idée de penser à la somme en dollars (ou en yen) cumulée par ces voitures exotiques anciennes exposées sur la section « tapis rouge ». Cette voiture rouge est la troisième Lamborghini Miura que je vois en autant de semaines. J’adore le Japon.

nostalgic7

D’autres choses cool à vendre. Je n’ai pas vraiment acheté beaucoup cette fois. Je suis rentré à la maison avec seulement une paire de stickers PMCS rétro. J’en ai pris pour un ami en Californie et j’ai gardé l’autre pour un futur usage personnel.

J’espère que cela vous a donné une idée de ce quoi le salon avait l’air. Revenez bientôt pour un reportage supplémentaire qui reviendra plus en profondeur sur les voitures du salon.

Site officiel du Nostalgic Car Show

Publicités