Le 101>USDM et SpoCom au Japon

Par Mike Garrett, le 24 mai 2008.

Spocom2

L’un de nos buts chez Speedhunters est de montrer la culture automobile à échelle mondiale, et la popularité de l’USDM et du SpoCom au Japon est un bon exemple de cela. Alors que les fanatiques du JDM aux États-Unis et partout ailleurs tentent de reproduire le style de voitures vues au Japon, de nombreux passionnés japonais font l’opposé en convertissant leurs véhicules JDM standards en quelque chose semblant tout droit sorti de Californie du Sud. Le mois dernier, je suis allé au Mooneyes Street Car Nationals ) Tokyo, et l’événement m’a donné l’occasion de voir différents types de voitures modifiées inspirées du style USDM. En tant qu’américain, je fus très impressionné par l’authenticité des voitures même le style n’était pas ma tasse de thé.

Le mouvement USDM au Japon a de nombreuses sous-cultures différentes, jetons donc un coup d’oeil rapide à quelques unes d’entre elles. Bien évidemment, les voitures américaines importées d’origine suscitent un fort engouement au Japon, mais nous ne parlerons dans cet article que des voitures japonaises modifiées avec une grosse influence américaine.

Spocom5

Les caisses JDM inspirées des américaines ne se limitent pas strictement aux derniers modèles de voitures. Voici une classique, une Mitsubishi Debonair sedan, modifiée dans un style custom typique du début des années 60. Les cache-roues, le pinstripping, et la peinture procurent à la voiture une ambiance authentique. Le style de la voiture d’origine joue énormément, puisqu’elle emprunte beaucoup à ses homologues américains. Mooneyes fabrique un bon nombre de pièces et d’accessoires qui permettent aux propriétés de voitures japonais d’ajouter à leurs voitures une saveur old school dans le plus pur style californien.

Spocom4

D’autres fans d’USDM aiment modifier leurs voitures pour ressembler aux conducteurs typiques de tous les jours que l’on peut trouver aux États-Unis. Les modifications populaires de ce groupe comprennent des pare-chocs noirs non peints, des clignotants pour le marché américain et des emblèmes. Les bras à l’avant de la voiture sont aussi un ajout populaire aux voitures, même si je ne me rappelle pas en avoir vu beaucoup aux États-Unis. Grâce à sa formidable popularité aux États-Unis, la Honda Civic est une des bases les plus populaires pour ce style. Au Japon, les modèles plus anciens comme la Civic EF sur la photo ci-dessus sont rares et c’est ce qui les rend décalées sur la scène USDM.

spocom1

Le SpoCom est probablement la sous-culture USDM la plus connue. Les japonais aiment réduire les mots étrangers, et le mot « spocom » est une version raccourcie du terme « sport compact ». Ce style existe déjà depuis un bon moment et fut à l’origine inspiré par les voitures de démonstration des tuners que l’on voyait aux États-Unis. Ces voitures sont souvent d’un style exagéré et le travail cosmétique très chargé alors qu’elles sont d’origine mécaniquement. La Civic sur la droite de la photo est un classique du style SpoCom. Ces derniers temps, alors que les voitures tuning au style sauvage ont perdu de la popularité aux États-Unis, certains fans japonais d’USDM ont eux amélioré leur style. La nouvelle tendance est au style « USJDM ». C’est difficile à expliquer, mais il s’agit essentiellement des japonais qui copient le style communément appelé ‘ »JDM », désormais populaire aux USA. Est-ce que cela fait sens ? Je ne pense pas.

spocom7

Les mini camions japonais sont très populaires aux États-Unis, mais ils sont en fait plutôt rares au Japon. D’une manière générale, les petits camions Kei et les vans sont bien plus populaires au Japon que les pick-ups standards. Les personnes qui ont des mini camions au Japon les adorent vraiment, et la scène custom des mini camions est très importante ici. Exactement comme aux États-Unis, les mini camions japonais sont équipés de suspensions pneumatiques, la carrosserie abaissée au maximum, les jantes sont énormes et les peintures méchantes. J’ai remarqué que bon nombre d’entre eux subissent également des swaps moteur, des Toyota 3SGE ou des Nissan SR20DET étant installés.

Spocom8

Cette Honda Inspire et cette Fit appartiennent à une sous-culture inspirée par le style urbain vu dans Dub Magazine ou d’autres. Les grandes jantes chromées et les énormes systèmes stéréo sont des caractéristiques clés de ces voitures. Les partisans de ce style peuvent lire beaucoup de magazines japonais qui leur sont dédiés.

Spocom3

Voici la voiture suprême née de la fusion entre le JDM et l’USDM. Un monospace Honda Odyssey avec pneus à flancs blancs, des flammes et un intérieur à la superbe finition. J’adore les fausses sorties d’échappement latérales ! Ce style est aussi appliqué sur des voitures comme la Toyota bB ou la Nissan Cube. Je trouve que ce serait cool de voir des américains influencés par ce look. A ce moment là, la boucle du partage de style entre les américains et les japonais sera bouclée. 

Site officiel USDM Jam

Mooneyes Japon

J Lug Magazine

Publicités