Vie Automobile>Voitures et Empreintes

Par Rod Chong, le 28 mai 2008.

gocart

Je vais aller un peu en profondeur avec vous si vous ne m’en voulez pas. J’aimerais parler des empreintes : des points de passage dans la vie qui restent avec vous pour toujours. Ces empreintes surviennent à des moments significatifs dans la jeune vie de chacun et continuent en façonnant la forme de nos passions, nos rêves, nos goûts et nos aversions.

Le lancement de ce nouveau projet Speedhunter m’a rappelé à certaines de mes propres empreintes et la façon dont elles sont reliées à ma passion pure et dure pour la culture automobile. Comment cela se fait-il que je passe le plus clair de ma vie éveillée à lire, filmer, regarder, surfer et penser aux voitures, à la culture automobile et à la course ?

Empreinte 1 : Maquettes Funny Cars de Revell

Revell

Je me souviens parfaitement me trouver dans la maison d’un ami (je ne devais pas avoir plus de 3-4 ans) et remarquer un catalogue des modèles réduits Revell. A l’intérieur se trouvait une vue d’ensemble des différents dragsters Funny Cars que Revell sponsorisait à l’époque. D’une certaine manière, ce moment est gravé en moi.

57chevymodel

Par la suite, les voitures miniatures sont devenues une de mes obsessions pendant près de 10 ans. Cela mena à un réel intérêt pour les voitures custom, les courses de drag, les hot-rods, les voitures d’exposition et les machines de rues; je passais de plus en plus de temps à collecter et à construire des modèles custom élaborés. Je commençais à apprécier réellement les origines de la culture automobile : dans ce cas, l’évolution des courses de drag, des voitures custom et du hot-rodding.

La voiture ci-dessus est la dernière maquette que j’ai assemblée, juste avant que je ne passe aux voitures de course RC. C’est une Chevy ’57 entièrement customisée revêtant de rares pièces 3 en 1 des années 1960. Plus d’un an pour l’assembler.

Empreinte 2 : Circuit de Westwood

westwood_hairpin

En cette année 1977, j’ai 6 ans et suis à l’endroit que je préfère au monde. C’est un circuit pittoresque creusé à flanc de montagne près de Vancouver dans la jolie province canadienne de Colombie-Britannique. Je me trouvais à Westwood pour participer à la course de karts locale à côté du circuit automobile. Cependant, ce jour là, quelque chose de vraiment énorme se passait sur la piste. Il s’agissait du championnat SCCA Trans-Am, l’un des meilleurs championnats d’Amérique du Nord à l’époque. Entre mes séances d’essais de kart et les différentes courses, j’accourais pour regarder. Pour la première fois de ma vie, je vis des voitures de course internationales de niveau GT : des Porsche 934, des Dekon Monza, des Corvette Greenwood et des Datsun 240Z s’en donnant à cœur joie.

La photo ci-dessus montre un groupe de Corvette aux spécifications Trans Am ainsi qu’une 911 en plein dans l’épingle de Westwood. Imaginez un instant le bruit que font ces 4 voitures et la forte impression qu’elles ont provoqué sur un jeune garçon.

Au passage, j’ignore qui est l’auteur de cette photographie. Je l’ai trouvée sur internet il y a quelques années.

SpeedTribe

Voir ces courses de Trans Am de la fin des années 1970 a vraiment éveillé en moi un intérêt pour les courses de GT européennes et de voitures de Sport. Je devins un grand fan de la course des 24 Heures du Mans et des voitures qui y ont couru. En 2001, j’ai mis sur pied un documentaire expérimental sur Le Mans sorti en DVD intitulé « Speed Tribe » en collaboration avec Dance51.com. C’était un rêve de toute une vie qui se réalisait, celui de me rendre à cette course, sans parler que j’avais un accès photographique complet. C’est à travers la création de ce projet que j’ai commencé à filmer des courses de voitures.

gtx5

Mon addiction malsaine pour les GT et les voitures de sport en course me mena à produire des jeux vidéos en tant que cofondateur de l’équipe de mods Virtua-LM. Nous nous concentrions exclusivement sur la recréation des voitures de sport et des GT de notre enfance. Après une période à travailler sur les simulations PC hardcore comme GT Legends, j’obtins un poste chez EA pour la franchise Need for Speed.

ProStreetCoverA1

Le projet dans lequel je me suis le plus impliqué avec EA est NFS Pro Street, sur lequel j’ai travaillé à une bonne partie de la recherche d’éléments en rapport avec la culture automobile et à leur intégration dans le jeu. Je devais aussi diriger les séances photos des filles NFS avec créativité haha :>

Empreinte 3 : Miss Piggy

misspiggy2

Je devrais mentionner que mon père et ses frères sont tous des fanatiques automobiles à des degrés différents. A la fin des années 1970, un oncle, qui vivait à Vancouver à l’époque, construisit une Datsun 510 vidée et arceautée surnommée « Miss Piggy » pour le slalom. Ce fut ma première exposition directe aux voitures japonaises modifiées. Je pense que la notion de voiture importée, préparée et performante est vraiment restée en moi à partir de ce moment là.

Corolla

Voici la seconde voiture que j’ai possédée et ce fut ma première machine japonaise. Une Corolla SR5 de 1982 que j’avais acheté vers 1988. Je pense que ce cliché a été pris avant qu’elle ne soit rabaissée. Bon sang ce que j’aimerais pouvoir rentrer dans cette photo et ramener cette voiture à la vie. Pas un seul point de rouille !

J’eus pendant un bon moment une Honda après elle, une Civic Si de 1992 ainsi qu’une CRX modifiée avant que je ne déménage à Londres au Royaume-Uni, et je n’ai plus rien conduit pendant beaucoup beaucoup d’années !  C’était terrible.

Empreinte 4 : La Scirocco

scirocco_Ps3P_0

En 1979, mon père mit la main sur une VW Scirocco et la modifia immédiatement avec un kit carrosserie Zender, des sièges Recaro, une peinture bi-ton, des jantes BBS et des suspensions pour la rabaisser. C’était une sorte de voiture d’expo avec sa stéréo embarquée. J’adorais vraiment être trimbalé dans la Scirocco, c’était tellemennnnnt cool d’être dans un coupé compact rabaissé et amélioré. J’étais dégoûté quand il s’est débarrassé de cette Scirocco contre un utilitaire.

Je suis presque sûr que c’est ce moment qui m’a appris qu’une voiture peut être bien plus qu’un moyen de se déplacer d’un point A à un point B. Elle peut être une expression de son style et de personnalité, tout comme les vêtements que l’on porte.

La photo ci-dessus ne montre pas la Scirocco de mon père mais elle est assez fidèle de ce que je me souviens de la voiture. Je l’ai trouvée sur les forums de VW Vortex.

La liste est encore longue.

Est-ce que cette histoire vous semble familière à tous autant que vous êtes ? Ce n’est pas que j’aime remplir mes journées avec toutes les sortes de voitures, de sports mécaniques et de cultures automobiles; c’est plutôt que j’en ai besoin. Pas de voitures, pas de bonheur. C’est plus qu’un centre d’intérêt éphémère, c’est un style de vie qui vous dévore. Est-ce être imbu ?

Pour moi, ce projet Speedhunters est une aubaine. Quoi de mieux qu’un site internet qui rassemble les scènes de la culture automobile du monde entier ? Personnellement, je ne vois rien de mieux !

Alors, quels sont vos premières empreintes automobiles ? On vous écoute !

Publicités