Voitures>Une Camaro pas comme les autres

Par Mike Garrett, le 2 mai 2008.

maro2_1LYZ_0

Le Chevrolet small block, en tant qu’un des moteurs les plus iconiques et à l’excellent rapport prix/performances, a littéralement été placé dans presque tous les types de voitures sur cette terre. Des BMW aux RX7, peu de voitures n’ont pas été équipées du bloc de la marque au nœud papillon (Bowtie) à un moment ou un autre. Alors que les gars aux hot-rods traditionnels devraient aimer ce genre de conversions, les passionnés purs et durs du constructeur voient cela comme un sacrilège. Mais que se passe-t-il lorsque les rôles sont inversés ? « Sacrilège » est peut-être un euphémisme si l’on pense à la réaction des puristes de muscle cars en voyant cette Camaro 1967 construite par EVS Motors au Texas.

maro1_0Geo_0

Du côté de l’extérieur, il est très difficile de distinguer cette voiture de toute autre Camaro première génération modifiée. Elle semble répondre au style Pro Touring typique et vous vous attendez sûrement à trouver un LS1 ou un autre moteur Chevrolet V8 sous le capot. Toutefois, à l’ouverture de celui-ci, toute la banalité disparaît immédiatement.

maro3_1Ekz_0

Cette Camaro classique renferme le cœur d’une Toyota Supra. Un 2JZGTE pour être exact. Si la vision d’un moteur Toyota dans une muscle car emblématique ne suffit pas, le six en ligne a également été équipé d’un turbo Precision 74 mm, pour une puissance estimée de 900-1000 ch par EVS. Le moteur est associé à une boîte Getrag 6 vitesses et est contrôlé par un système de gestion automatique du carburant AEM.

maro4_6xXr_0

La folie ne se limite pas au compartiment moteur. L’intérieur a également été profondément revu, à tel point qu’il est difficile de reconnaître une Camaro. Tout a été recouvert de suédine et une installation audio complète avec système de navigation poursuit le thème de la modernité.L’instrumentation est sur-mesure et comprend une conversion aux jauges digitales. Jetez un œil au bouton de démarrage tiré d’une S2000 !

maro5_u8Nf_0

Comme l’on pouvait s’y attendre, les dessous de la voiture ont également reçu leur lot de modifications. L’arrière accueille un train arrière avec différentiel à 12 écrous de chez Currie et les freins Baer sont de 13″ à l’avant et à l’arrière. Les jantes en trois parties sont aussi une réalisation sur-mesure pour la voiture.

Pour plus d’infos sur la voiture, parcourez Supraforums via le lien ci-dessous. Personnellement, je la trouve plutôt cool. Le choix du moteur impose le respect de par son originalité, même si je n’adhère pas encore totalement au look de l’intérieur. Je pense qu’il faut malgré tout respecter le boulot effectué sur la voiture, que l’on approuve ou pas.

Je suis curieux de savoir ce que les lecteurs de Speedhunters pensent de cette voiture.

Supraforums : Camaro 2JZ ’67

EVS Motors

Publicités