Voitures>La meilleure VW Lupo britannique, à compresseur !

Par Antonio Alvendia, le 4 juin 2008.

MG_7220_PaulLupo_web

Il y a quelques mois, je visitais Castle Donington pour assister à l’annuel salon International Styling & Tuning au Royaume-Uni. Alors que je déambulais avec mon caddie de golf, je n’ai pu m’empêcher de remarquer cette Volkswagen Lupo vert anis exposée sur le stand de Max Power !

Après des tentatives infructueuses à obtenir le numéro de téléphone des mannequins Max Power, je décidai de me remettre au travail pour trouver le propriétaire de cette VW Dub ! L’une des filles me présenta Mark Riccioni de chez Max Power, qui a été assez gentil pour me mettre en relation avec Paul Bindley, le propriétaire de cette super agressive Volkswagen Lupo Sport utilisée au quotidien que vous voyez ici.

Alors que nous tentions d’organiser la séance photo, nous nous sommes heurtés à quelques difficultés avec des durs à cuire anglais qui n’étaient d’abord pas très enclins à accepter notre demande pourtant polie et raisonnable de ne pas changer leurs roues en arrière-plan de notre séance photo. L’un d’eux est même devenu quelque peu agressif et voulait se battre… C’est fou ça. Je viens de Los Angeles. Je n’ai pas envie de te montrer comment les gars sympas en apparence de LA peuvent s’énerver. Tu n’as pas envie de voir ça, gamin.

Après avoir finalement trouvé un accord, et qu’ils partent, nous avons pu commencer la séance photo. Alors que je faisais le tour de la voiture, je me suis dit, j’apprécie vraiment les sobres et subtiles modifications que Paul a effectuées à l’extérieur – telles que la mise en place d’un pare-chocs avant de Lupo 3L, le retrait des badges à l’avant et à l’arrière, des passages de roues agrandis et lisses, et l’antenne sur le toit d’origine a également été retirée. Le toit, le centre des roues et les rétroviseurs latéraux ont aussi été peints de la même couleur que les divers éléments intérieurs.

MG_7198_web

L’intérieur de la Lupo Sport de Paul est pratiquement d’origine, mais avec des touches de crème sur les éléments du tableau de bord et divers habillages. Non seulement il a peint l’intérieur, mais il l’a aussi profondément revu avec un ordinateur embarqué muni d’un écran de 7 pouces, d’un processeur d’1 Ghz, de 256 MB de RAM, d’un disque dur de 60 GB et d’un lecteur-graveur. Le système audio comprend des enceintes JBL de 6.5″ à l’avant et un subwoofer JBL de 12 pouces monté dans un caisson placé dans le coffre.

IMG_7216_Luposide_web

Paul, en tant que peintre automobile de naissance, décida de repeindre entièrement la voiture. Sa petite amie et lui ont choisi une teinte de vert qu’ils n’avaient jamais vue sur la route, appelée Jaune Anis, qui était à l’origine disponible sur d’anciennes Renault. Il a tout fait lui-même, travaillant dur sur la voiture tous les jours après le boulot… Et deux mois plus tard, c’est ainsi que la voiture est sortie du garage ! Très sympa !

Je parie que vous vous demandez tous de quel type de jantes il s’agit ! Voici ce que vous attendiez ! La Lupo de Paul repose sur des jantes Schmidt de la gamme TH en 14x8J (avec un déport de +18) à l’avant avec des pneus 195/45/14 à flancs tendus, et en 14x9J (avec le même déport) à l’arrière avec des pneus 215/40/14 également à flancs tendus.

J’adore ces jantes ! Ce qui m’a vraiment attiré la première fois sur la Lupo de Paul. Les jantes pleines sont très sympas et font européennes, et les bords joliment polis brillent suffisamment sous les ailes pour que vous vous arrêtiez sur leur passage.

IMG_7238_web

J’adore comment les bords métalliques et brillants dépassant des pneus sont visibles lorsque vous suivez la voiture – ils donnent à la Lupo de Paul une allure extrêmement agressive, qui mine évidemment le moral des autres propriétaires de Lupo présents aux alentours de la voiture, si leurs voitures n’arrivent pas à la cheville de celle de Paul.

IMG_7193_web

La Lupo de Paul n’est pas que belle ! Sous le capot ne se trouve pas le moteur 1.4 16V d’origine. Paul a installé un compresseur Eaton M45 de cinquième génération en provenance d’une Mini-BMW Cooper S, et a personnalisé les supports d’échappement en acier inoxydable ainsi que l’intercooler pour que le compresseur rentre. Il a aussi ajouté des injecteurs de GTi 1.6, un joint de culasse de 2 mm en aluminium, une soupape de décharge Forge, des durites Samco, un filtre à air BMC, un embrayage amélioré de Polo G40, et une sortie d’échappement sur mesure en acier inoxydable de 2.5″ cachée sous le pare-chocs.

Avec l’aide d’une société appelée Storm Developments, une gestion moteur Esmerald avec cartographies personnalisées a également été installée, ce qui porte la puissance à 171 ch, soit 71 ch de plus que la voiture d’origine.

MG_7204_LupoCastle_web

Avec les modifications moteur mentionnées précédemment, les freins ont été évidemment améliorés, ce qui permet à la voiture de s’arrêter rapidement pour éviter un accident ou quelque chose sur la route.

Paul a rabaissé la caisse autant que possible avec des suspensions FK Highsport, et il reconnaît que « les routes en Angleterre peuvent être problématiques pour la voiture car notre gouvernement adore installer des dos d’âne un peu partout. Je frotte assez souvent, mais comme ils disent sur la scène VW, si vous ne frottez pas, ce n’est pas du dub. »

IMG_7236_copy

Oh oui, et un homme sage a dit : « Le Déport est la Clé ». Peu importe où vous vous trouvez sur Terre, c’est une vérité. Et nous nous sommes chargés de diffuser la bonne parole.

Club Lupo

Storm Developments

Publicités