Voitures>Une nouvelle Lexus SC430 de drift

Par Mike Garrett, le 11 juin 2008.

SC2

La Lexus SC430 n’est pas vraiment une base appréciée des préparateurs. Même si elle est utilisée dans le championnat Super GT, très peu d’exemples de SC430 préparées peuvent être cités au Japon ou ailleurs. Les quelques SC430 modifiées le sont dans un sobre style VIP, à la mode ces derniers temps. Revenons en janvier; une SC430 intéressante esthétiquement est exposée sur le stand Ray’s Engineering. La voiture était peinte en noir mat, ce qui la rendait intrigante. Il se trouve que cette SC430 serait la nouvelle voiture de compétition du pilote de D1 Toshiki « roi du Toshi » Yoshioka qui, il y a bien longtemps, pouvait être vu dans le cockpit d’une AE86.

sc1_1plJ_0

A ce moment là, peu d’éléments de la voiture étaient connus et je la soupçonnais être mue par le V8 4.3 L d’origine équipé d’un compresseur ou d’un turbo. Cette supposition se révéla être totalement fausse.

SC

Près de six mois plus tard, la voiture terminée fit enfin ses débuts lors de la démonstration D1 GP du weekend dernier à Odaiba. La plupart des gens ignoraient probablement qu’il s’agissait de la même voiture qu’au TAS vu les nombreuses différences avec le produit fini. La première chose qui vous saisit est sa peinture rouge qui attire l’œil ainsi que sa livrée, qui est superbe je trouve.

SC3

A l’extérieur, la voiture est équipée d’un kit carrosserie Tom’s complet. Alors que le kit en lui-même est plutôt subtil, il semble agressif combiné à la livrée et à la peinture, sans être non plus exagéré.Je trouve également intéressant l’absence d’aileron GT, surtout étant donné la puissance que cette chose développe (nous allons y revenir).

SC8

Sous le capot, vous ne trouverez pas un V8 préparé ou même un swap 2JZ…

SC5

… mais plutôt un 3SGE turbocompressé qui crache le feu construit par Prime Garage (aussi responsable du travail sur la mécanique de la 86 du roi du Toshi). Le moteur est suralimenté par un turbo HKS 3240 et refroidi par un radiateur ARC incliné et personnalisé. Les durites et l’échappement sont également signés Prime Garage. La puissance varie de 480 à 600 ch dépend du réglage de turbo et si le nitro est utilisé ou non. J’imagine que Yoshioka adore vraiment l’utiliser car il en avait dans son ancienne AE86. Le moteur est associé à une boîte séquentielle 6 vitesses aux spécifications Super GT et la puissance est transmise aux roues grâce à un différentiel à glissement limité ATS en carbone. La boîte produit un bruit très reconnaissable qui, je pense, pourrait être plus bruyant que celui sortant de l’échappement !

SC7

Ici, un des mécaniciens travaille sous la voiture entre deux runs d’entraînement. Comme la plupart des voitures du D1, la suspension consiste en un jeu d’amortisseurs DG-5, et des ressorts Espelir ont également été installés. Les jantes sont des Gram Lights 57D en 18″ x 9.5″ (+12 de déport) peintes d’un « jaune clair » qui brûle la rétine. Si les jantes ne vous ont pas rendu aveugle, vous pouvez aussi admirer les freins signés Projet Mu.

SC4

Chose intéressante, la voiture est toujours équipée du toit rétractable d’origine. Heureusement, Yoshioka est protégé par un arceau complet et maintenu dans un siège baquet Recaro.

SC6

L’événement d’Odaiba était le test final de la voiture et l’équipe travaille toujours dessus pour les derniers ajustements. Elle semble disposer de toute la puissance nécessaire, mais pourrait prendre plus d’angle en drift. Cela prendra un petit moment pour que Yoshioka s’adapte à la Lexus plus imposante et puissante que l’AE86 qu’il a pilotée si longtemps, mais je suis persuadé qu’il fera de grandes choses avec cette nouvelle voiture. Merci à Logan de chez Aspec/OG-Made pour le détail des spécifications de la voiture.

Publicités