Voitures>Le Mans 2008 – GT1

Par Andy Blackmore, le 12 juin 2008.

gt1_amr1_OZao_0

Dans l’univers du Mans, les « GT » sont synonymes de voitures de course plus ou moins basées sur des sportives de série. Nous allons nous intéresser aux GT1 dans cet article, puis à la classe GT2 demain.

Une voiture GT1 pèse environ 1125 Kg (les Corvette et les Aston sont 25 kg plus lourdes) avec une cylindrée maximum de 8 litres pour les moteurs atmosphériques et 4 litres pour les voitures turbos. Les budgets atteignant des sommets, ces voitures sont proches des Prototypes. La catégorie GT1 se résume en général aux Aston Martin contre les Corvette. En Europe, c’est une classe plutôt disputée, mais dans le championnat American Le Mans Series, Corvette joue le rôle principal avec un ou deux privés.

gt1_vette1

Le Mans 2008 compte dix voitures dans la catégorie GT1 et la plupart d’entre elles sont capables de remporter leur classe, certaines voitures d’usine ayant fort à faire. Voici un résumé rapide et complet, avec les photos de John Brooks.

Aston Martin DBR9

gt1_amr2

L’équipe Aston Martin « d’usine », engagée par Prodrive, remporta la catégorie GT1 l’an passé, mais cette année pourrait être un peu plus difficile. Aston ne court qu’au Mans, donc l’équipe pourrait être rouillée et battue par Corvette Racing, leur principal adversaire. De plus, Prodrive a travaillé dur sur la Lola Aston Martin en LMP1, on peut donc se demander si l’attention ne s’est pas reportée ailleurs. Cette année, le vert anglais laisse la place aux mythiques couleurs de Gulf Oil. Je mise sur la DBR9 009 de David Brabham, Darren Turner et Antonio Garcia. Brabs et Turner sont des maîtres.

gt1_modena

En plus des deux voitures « d’usine » se trouvent quelques privées. Ces dernières ont les mêmes spécifications que les machines d’usine, mais ne disposeront pas nécessairement des dernières mises à jour… ou des mêmes budgets. La Team Modena est une équipe relativement récente, mais elle a été couronnée de succès en British GT et en European Le Mans Series. Leur liste de pilotes comprend Christian Fittipaldi. Ils devraient être à coup sûr proches des voitures Gulf.

gt1_vita

La dernière Aston présente est la « Vodafone ». L’équipe « Vodafone » ont glané de multiples succès en European Le Mans Series avec différents châssis dont la Maserati MC12. L’équipe s’est vue inscrite par l’ACO (l’organisateur du Mans) mais comme la Maserati n’est pas autorisée au Mans, ils travaillent en partenariat avec Strakka Racing et ont modifié la machine. Les pilotes ne sont pas aussi talentueux que ceux des autres Aston car les pilotes Strakka sont convenables, donc ne vous attendez pas à les voir aux premières lignes.

Corvette C6.R

gt1_vette2_1rOF_0

Le Corvette Racing a très largement dominé l’American Le Mans Series, mais leur seule apparition en Europe est le Mans. Ils ont gagné en 2006, mais furent défaits l’an passé. Grâce à un développement permanent, les Corvette se doivent d’être les favorites en GT1. Les deux voitures sont aux mains de pilotes très expérimentés, mais j’espère que la N°64 d’Oliver Gavin, de Max Papis et d’Olivier Beretta aura les honneurs de Corvette. Je me souviens de Gavin en Vauxhall Lotus au début des années 1990, c’est donc agréable de voir un pilote grandir comme un enfant s’en sortir aussi bien toutes ces années plus tard.  

gt1_luc_0dsi_0

La Corvette N°72 de l’équipe de Luc Alphand pourrait créer la surprise. Ils ont été compétitifs en European Series et font partie des chouchous du public. Des pilotes expérimentés et Guillaume Moreau, un petit nouveau à surveiller dans les années à venir. Très impressionnant. L’autre voiture est moins impressionnante, mais on ne sait jamais. Cela pourrait être la surprise de l’événement !

Saleen SR7

gt1_saleen

La Saleen SR7 a été développée au Royaume-Uni par RML, qui court désormais en catégorie LMP2. A l’époque, la Saleen était assez compétitive chez Oreca. Aujourd’hui, quelques années plus tard, et au sein de l’équipe Larbre Compétition, la voiture ne ménage pas ses efforts. Larbre a remporté de nombreux succès par le passé, mais même avec l’ex-champion Christophe Bouchut au volant, les deux autres pilotes vont connaître des difficultés.

Lamborghini Murcielago R-GT

gt1_murch

La vraie surprise du European Series. Bon nombre d’équipes ont essayé, sans succès, de courir avec la Murcielago en GT, mais le Reiter Engineering aux couleurs d’IPB a étonnamment rendu cette voiture compétitive. Une autre voiture qui pourrait créer la surprise, même si je doute qu’une victoire du championnat soit envisageable.

Nous aborderons demain la catégorie disputée qu’est le GT2, dans laquelle les Ferrari et les Porsche s’affrontent.

Spotter Guides

Radio Le Mans

Le Mans

SportsCarPros

Publicités