Temple de la vitesse>Ligne droite des Hunaudières

Par John Brooks, le 13 juin 2008.

final_spice

Rencontrer ses héros peut être une expérience déstabilisante, pour eux et pour vous, et il est rarissime que cette rencontre ait lieu à l’endroit où ceux qu’on admire sont devenus célèbres… Vous ne jouerez pas au golf avec Tiger Woods ou ne boxerez pas avec Mohammed Ali…

Mais comme avec toutes les règles, il y a des exceptions.

Prenez un tronçon d’asphalte dans la campagne française au sud-ouest de Paris. C’était autrefois un axe majeur entre deux villes et portait l’appellation Route Nationale, mais celui-ci s’est vu déclassé en départementale suite à l’ouverture de l’autoroute.

final_jag2

La D338, auparavant connue sous le nom de RN138, a un petit secret… Comme Clark Kent, elle est la plupart du temps ordinaire et banale en apparence mais une ou deux fois par an, elle repousse les limites du convenable pour devenir… La ligne droite des Hunaudières, nom d’un lieu-dit proche du circuit.

En anglais, elle est appelée ligne droite de Mulsanne d’après le village situé au sud du circuit des 24 Heures du Mans. Évidemment, elle n’est à présent plus un tronçon droit très rapide. Des problèmes de sécurité et une ingérence politique de la FIA ont causé l’installation de deux chicanes pour la course de 1990. Il faut dire que les vitesses atteintes devenaient inquiétantes… Un fou dénommé Roger Dorchy a été enregistré à 405 km/h lors de la course de 1988.

history-less

Pour les pilotes, franchir la barre des 300 km/h revient à dépasser les 6000 m pour les alpinistes : vous risquez la mort. Si un incident survient, comme une crevaison ou la perte d’un élément de carrosserie, même les meilleurs pilotes doivent s’en remettre à la chance autant qu’en leur talent.

En plus de ces risques, il faut ajouter l’état de la piste à la fin des années 1980. Des ornières se creusaient à cause du trafic quotidien, causant toutes sortes de problèmes aux pilotes au-delà des 320 km/h.

Deux chicanes ont donc été disposées, ce qui mit fin à une époque.

red-on-green-1

Les développements se sont poursuivis inlassablement et l’expansion des commerces en dehors de la ville avec de nombreux européens ont conduit à une croissance rapide du nombre de magasins de part et d’autre de la RN138. Ceci a mené à la construction de ronds-points pour contrôler le trafic et permettre un accès en toute sécurité le reste de l’année, bien que la route originelle soit préservée et utilisée uniquement pendant les compétitions.

Tout cela nous amène à parler du weekend dernier.

final_tetra2

Comme d’habitude, j’assistai aux semaines d’essais et de course avec un de mes potes écrivains, Brian Laban. Ce dernier est un essayeur expérimenté et très respecté par l’industrie automobile, raisons pour lesquelles nous pouvons usuellement voyager dans quelque chose de savoureux. Cette fois, il est venu avec une DB9 grâce aux employés de chez Aston Martin.

Étant donné que quatre exemplaires de cette oeuvre d’art participaient en catégorie GT1, il semblait tout à fait approprié que nous écrivions une histoire autour de cette machine verte. Lundi, donc, nous fîmes un détour pour conduire une nouvelle fois sur ce temple de la vitesse.

final_tetra

C’est ainsi que nous avons pu emprunter la route de la manière qui a bâti sa notoriété…. Prendre une voiture… Une DB9 est parfaite… Et suivre les panneaux à la sortie du Mans, direction Tours par la RN, passer devant le Carrefour, le long des rails de tramway, se sortir des labyrinthes que sont les ronds-points et les nombreux feux tricolores, et tomber soudainement sur le bar du Tertre Rouge à gauche. C’est à cet endroit que les voitures participant aux 24 Heures du Mans abandonnent le confort du circuit permanent pour déboucher sur la route publique, sur la RN138 pour être précis.

La première différence avec notre virée est la vitesse. France était un paradis pour les fous de la vitesse car une grande majorité de gendarmes ignorait ou n’appliquait pas les lois concernant celle-ci. Cependant, tout a changé il y a quelques années, principalement pour remédier au carnage sur les routes, le nombre de morts dépassant les 6000 par an. Les cyniques diront que les mesures ont été en partie inspirées par les énormes amendes que les automobilistes encourent au Royaume-Uni. Aujourd’hui, tout le monde roule doucement, car être pris à 30 km/h au-dessus de la limite vous met à pied pendant 3 à 6 mois, à 50 km/h au-dessus les flics confisquent votre voiture – nous ne savions pas comment expliquer cela au QG de Gaydon.

final_pub

De retour sur la RN138, la présence d’éventuels contrôles radars et la densité du trafic oblige tout le monde à rester l’un derrière l’autre, et nous ne faisons pas exception. La route s’étire à perte de vue jusqu’à ce que le premier point de repère ne soit visible, à savoir deux restaurants, l’Auberge Hunaudières et le Shanghai des 24 Heures. Dans le monde réel, celui de la course, ils signalent le moment où il faut commencer à penser à la première chicane et à réduire sa vitesse alors d’environ 320 km/h, et à réfléchir au moyen de perdre le moins de temps possible en suivant des voitures plus lentes.

wed_aston

Puis il faut passer un autre rond-point et revenir sur la matière noire pour se diriger vers la seconde chicane, avec davantage de magasins et de centres commerciaux éparpillés au niveau des carrefours. Une nouvelle fois, les plus rapides tutoieront les 320 km/h à l’approche de la deuxième déviation.

wed_ferrari

Après la chicane se trouve la courbe des Hunaudières (le Kink en anglais) : avant la construction des chicanes, ce virage se prenait à fond et les voitures s’allégeaient car l’appui aérodynamique s’évanouissait sur la bosse. Cet endroit a été le théâtre de nombreux accidents et vu la vitesse à ce niveau, ils étaient toujours sérieux et parfois fatals. On sent clairement la courbe, même dans une voiture de route. Dieu sait ce que cela procurait de rouler à 400 km/h de nuit, en sachant qu’il fallait gérer le trafic et les voitures plus lentes.

wed_dome

On passe ensuite devant l’Arbor de Mulsanne avant de freiner en préparation du virage de Mulsanne, le site où les équipes panneautaient pour les pilotes et l’endroit où le circuit entame son retour vers les stands et l’arrivée.

Si vous avez la chance d’essayer vous-même, faites le…. Des fantômes se trouvent dans les arbres et le long des barrières, l’esprit de la meilleure course au monde est présent à Mulsanne…

final_map

Carte : ACO Le Mans

P.S.

Voici quelques liens Youtube du Mans et de Mulsanne, en espérant que vous apprécierez.

Qualifications d’une Nissan RC90 1990 ! (avec le moteur de qualifs de 1100 ch, elle a atteint 365 km/h dans la ligne droite AVEC les chicanes).

http://www.youtube.com/watch?v=6lMItc4cy8U

Porsche 936 Martini 1977

http://www.youtube.com/watch?v=zWeLuglJr9I

Chevrolet Corvette C6.R 2007

http://www.youtube.com/watch?v=OyDdIdQEYH4

SportsCarPros

Circuit du Mans

Publicités