Voitures>Le Mans – GT2

Par Andy Blackmore, le 13 juin 2008.

gt2_header

Pour ce dernier article consacré aux « voitures du Mans », intéressons nous à la catégorie GT2 à l’aide des photos de notre photographe piste, John Brooks.

Même si cette classe est la moins rapide de toutes, elle est très compétitive comme le prouvent la plupart des participants. Les voitures GT2 sont moins puissantes que les GT1 (avec environ 450-500 ch) et sont plus proches des versions de série au niveau de la carrosserie. Contrairement aux GT1, les freins en carbone sont interdits. La catégorie GT2 consiste en un duel Porsche contre Ferrari avec quelques Spyker tentant de jouer les trouble-fêtes.

Porsche 997 GT3 RSR

gt2_lizard_0X2O_0

La GT3 court en catégorie GT2 ! Toujours un bon choix, il est surprenant de constater que seules trois Porsche sont dans la classe cette année. Avant la saison, un certain nombre d’équipes en LMS et ALMS ont opté pour Ferrari, apparaissant comme la favorite. En réalité, les courses sont beaucoup plus disputées et il est difficile de dire qui va l’emporter.

La Porsche 997 la plus facilement identifiable au Mans est celle du Flying Lizard (ci-dessus), qui concourt d’habitude en ALMS. Toujours en quête de victoire de catégorie au Mans, l’une des équipes les plus professionnelles. Ils seront déçus s’ils ne placent pas la Porsche en tête.

gt2_imsa

La Porsche IMSA Performance a été très compétitive cette saison et ont décroché la pole GT2 lors de cet événement après une belle qualification signée Patrick Long. IMSA a remporté le GT2 l’an passé.

gt2_felbermayr

La troisième Porsche roule aux couleurs de l’équipe allemande Felbermayr Proton et a été, pour moi, une sorte de surprise lors des qualifications d’hier, signant des chronos au niveau de la voiture d’IMSA Performance. Ces trois ci pourraient être couronnés de lauriers.

Ferrari F430 GT

gt2_virgo_ucIQ_0

Un très bon choix cette année mais quelques équipes ont dû se familiariser avec la voiture des deux côtés de l’Atlantique. A mes yeux, la Ferrari de tête sera celle de l’équipe Virgo Motorsport (ci-dessus) : elle a les meilleures chances avec des pilotes britanniques expérimentés et des pneus Dunlop. Elle était la Ferrari la plus rapide en qualifications, et 3ème de sa catégorie.

gt2_krohn

gt2_risi_0pkv_0

Risi Competizione, équipe ALMS, a deux voitures : l’une dans la livrée rouge traditionnelle de Ferrari, et l’autre en vert et bleu, couleurs du Krohn Racing en Grand-Am et en ALMS. L’équipe est en difficulté après un gros accident aux essais avec la voiture du Krohn il y a quelques semaines. Une des équipes les plus performantes en ALMS avec l’ex-pilote de F1 Mika Salo sur la voiture rouge « 82 », ils ont eu une saison malchanceuse en ALMS l’an passé. L’un de leurs plus gros atouts est leur directeur sportif, Jeff Hazell, qui a mené McLaren à la victoire au général en 1995. Ils devraient être en lice pour l’emporter.

gt2_farnbacher

Farnbacher Racing (ci-dessus) est assez inhabituel au sens où ils engagent une Ferrari et une Porsche cette saisons; mais pour Le Mans, ils participent avec une F430. Assez compétitive, l’équipe admettait sur Radio Le Mans être toujours en période d’apprentissage avec les pneus Dunlop, donc ils ne seront pas au niveau des autres Ferrari.

gt2_bms

BMS Scuderia Italia a une longue histoire avec Ferrari et les courses GT (et un passage en F1 avec Dallara). L’année dernière, ils couraient avec une Aston Martin en GT1, mais sont de retour avec Ferrari, la seule avec des pneus Pirelli. Difficile de parier sur cette équipe. Les pneus pourraient se révéler être un avantage ou un inconvénient. Ils se qualifiaient en 7ème position du GT2.

gt2_af

L’équipe AF Corse (ci-dessus) dispose de bons pilotes et devrait au niveau de Risi et de Virgo. Vilander est champion GT2 en titre, Biaggi idem en GT1, mais ils étaient les plus lents des Ferrari en qualifs.

gt2_jmb_1L4o_0

La Ferrari du JMB Racing participera peut-être à la course suite à un accident lors des qualifications. En fait, JMB engageait l’an passé les voitures d’AF Corse, ils ont donc de l’expérience. Toutefois,il est peu probable qu’ils soient en mesure de disputer le podium, contrairement à toutes les voitures mentionnées précédemment. C’est tellement serré que chacune des 9 voitures pourrait l’emporter.

Spyker C8 Laviolette GT2R

gt2_spyker_1b7d_0

Favoris des fans, les deux Spyker ferment la marche. La saison ALMS ne s’est pas bien déroulée jusque là, même si les voitures semblent suivre la cadence. Celle de tête (ci-dessus) court sous les couleurs du Spyker Squadron et a le plus de chances d’inquiéter les marques italienne et allemande. La seconde voiture (ci-dessous) est alignée par Speedy Racing, tout de même sous la supervision de Spyker. Ils sont désavantagés suite à des problèmes lors des essais, limitant leur temps de roulage, mais Andrea Chiesa est rapide donc on ne sait jamais.

gt2_speedy

La catégorie GT2 est trop disputée pour parier sur un vainqueur. Je vais dire la voiture du Virgo, mais chaque GT2 pourrait l’emporter.

Le reportage sur les GT1 : http://speedhunters-fr.com/2014/01/09/voituresle-mans-2008-gt1/

SpotterGuides

RadioLeMans

Circuit du Mans

SportsCarPros

Publicités