Événement>Trust Zeroyon Drag Racing Festival

Par Mike Garrett, le 17 juin 2008. trust36

Étant donné sa petite taille, le Japon dispose de TONNES de circuits, mais pour les fans des courses drag à l’ancienne, la quantité de pistes drag au Japon est bien moins élevée que leurs homologues plus techniques. La région de Kanto en particulier manque de pistes drag à tel point que la plupart des concurrents de Kanto doivent traverser le pays pour se rendre à Sendai Highland située au nord du Japon, dans la Préfecture de Miyagi. Heureusement, Trust est venu à la rescousse avec leurs événements drag Zeroyon. « Zeroyon » est le terme japonais pour les courses 0-400 mètres, une distance qui correspond à peu de choses près au quart de mile standard.

Les événements Trust Zeroyon ne se déroulent pas sur des pistes de drag, mais sur un petit aérodrome de campagne à Ryugasaki, dans la Préfecture de Ibaraki. C’est presque de cette façon que les courses de drag ont débuté aux États-Unis juste après la guerre. Ryugasaki est en fait située tout proche de l’Aéroport International de Narita, et de la piste vous pouvez voir les 747 descendre pour leur approche finale sur Narita. Ce weekend, je me suis rendu à Ryugasaki pour découvrir les courses de drag façon Japon. 

trust1

Tôt le matin, le tarmac de la piste d’atterrissage était couvert de machines hautes performances prêtes à s’affronter. Lorsque l’on évoque les voitures de drag japonaises populaires, les trois lettres qu’il vous faut connaître sont « GT-R ». D’accord, les GT-R n’étaient pas les SEULES voitures présentes à l’événement, mais je dirais que plus de la moitié d’entre elles étaient des GT-R toutes générations confondues. Le modèle BNR32 était de loin le plus populaire.  

trust27

Habituellement, les événements Trust Zeroyon sont des contre-la-montre avec des lumières en forme de sapin de Noël qui donnent le départ et des appareils de chronométrage, mais malheureusement il y eut un problème avec l’enregistrement des temps lors de cet événement. Au lieu d’annuler, l’équipe a simplement transformé l’épreuve en « Zeroyon de rue » dont le départ fut donné en agitant un drapeau, les voitures se contentant d’accélérer jusqu’au bout de la piste. C’est pour cette raison que je ne dispose d’aucun temps au 0-400 m. Néanmoins, le « Zeroyon de rue » s’est révélé plutôt passionnant à regarder.

trust4

Alors que l’adhérence des pneus de route comme les Advan 048 sont recommandés pour les événements circuits, ici il est plutôt question de slicks Hoosier pour le drag, à la fois grands et épais.

trust16

Les voitures participant à l’événement allaient des sagement modifiées comme celle-ci…

trust24

… aux modèles spécialement construits pour le drag comme cette BNR32 de chez JK Power.

trust10

Hormis les GT-R, les Silvia/180 SX sont aussi très appréciés des pilotes de drag. Cela ne fait que renforcer son statut de plate-forme la plus polyvalente en termes de préparation au Japon.

trust6

Les Toyota à gros moteur comme cette Chaser JZX100 sont également populaires chez les pilotes de drag japonais. Celle-ci faisait partie des nombreuses JZX présentes à l’événement. Contrairement aux événements drift et circuit, les transmissions automatiques sont monnaie courante en ce qui concerne les machines surpuissantes gavées par un turbo.

trust21

Bien évidemment, n’oublions pas les Supra. Les versions JZA80 et JZA70 étaient bien représentées.

trust13

Les modèles plus anciens, dont une poignée de S30Z ainsi qu’une Skyline Hakosuka, étaient nombreuses. Elles étaient toutes mues par des moteurs série L extrêmement préparés.

trust20

Je m’attendais à voir davantage de voitures à moteurs rotatifs, mais cette FD performante représentait comme il se doit le petit monde des RE.

trust3

D’autres voitures alignées dans les stands.

trust29

R35 et R34 s’affrontent pour la suprématie des GT-R.

trust25

Tokkuri-san et la bande du Garage Saurus figurent dans le haut du panier sur la scène drag.

Voici à présent des photos supplémentaires.

trust11

trust2

trust19

trust22

trust12

trust17

trust39

trust34

trust5

trust7

trust8

trust32

trust26

trust14

trust9

trust18

trust38

trust37

trust28

trust31

trust23

trust15

trust35

trust30_0SVS_0

trust40

De nombreuses personnes aiment dénigrer les courses de drag en les trouvant « trop simples », mais après avoir vu un événement comme celui là, je me demande qui n’apprécierait pas un classique comme les « Zeroyon ».

Je sais, je suis accro.

Trust Zeroyon

Publicités