Voitures>Battle S30Z

Par Mike Garrett, le 17 juin 2008.

z5_02ok_0

Dites bonjour à l’une des plus méchantes Nissan S30Z que j’ai jamais vues. Cette Z rouge foncé est la propriété de Kuni-san de la Préfecture de Gunma, et la première fois que je l’ai photographiée à l’événement Omega Cup ce printemps se déroulant sur le circuit de Tsukuba, je ne pus la quitter des yeux ! Après avoir d’abord salivé devant l’incroyable allure de la voiture, je remarquai ensuite l’attention générale portée aux détails. Bien qu’elle soit aussi fonctionnelle qu’une voiture de piste peut l’être, elle est également suffisamment belle pour rivaliser face aux nombreuses « show cars » que j’ai pu voir. La majorité des voitures anciennes que vous voyez rouler sur circuit sont pratiquement d’origine et les pilotes ne s’en servent que pour le plaisir de les conduire. Cette voiture est différente. Chaque pièce a été choisie pour une performance maximale, ce qui a poussé à surnommer la voiture « Battle S30Z ».

z1_0Gly_0

Sur la piste, la voiture produit une belle musique, celle d’un six cylindres en ligne, et se mue avec une vivacité incroyable pour une auto âgée de plus de 30 ans. Bien que la voiture atteigne de très hautes vitesses dans les sections les plus rapides du circuit, elle prend de belles trajectoires sans avoir recours à un aileron GT ou toute autre pièce aéro extrême. Les améliorations mineures de la carrosserie semblent convenir parfaitement.

z3_koUf_0

Dans les virages, les pneus Advan 048 montés sur de grandes jantes SSR Professor apportent à la voiture toute l’adhérence dont elle a besoin. Pour s’accommoder de ces gros boudins, la voiture a été équipée d’un jeu d’extensions d’ailes FRP. Les portes et le capot proviennent également de chez FRP pour économiser davantage de poids.

z2_01O3_0

Sur cette photo de la voiture chargée sur son transporteur, vous pouvez voir les freins améliorés qui proviennent d’une Mazda RX7 FC3S. Soigneusement rabaissée, les modifications apportées à la suspension comportent des amortisseurs ZEAL et des barres anti-roulis Nismo.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Alors que la plupart des S30Z préparées se voient équipées d’un moteur RB turbo, Kuni est resté fidèle à ses idées en revoyant de A à Z un moteur série L atmosphérique dont la cylindrée a été portée à 3.1 litres. Tous les éléments mécaniques ont été remplacés par des composants haute performance, tandis que l’alimentation s’effectue via un jeu de Solex 50. L’échappement a été créé spécialement pour cette préparation. Sur cette photo, vous pouvez également voir le double système de refroidissement avec ventilateurs intégrés de la voiture. Le moteur est couplé à une transmission de Skyline R32 et un embrayage OS Giken. Un passage au banc lors d’un rassemblement récent où les puissances étaient testées a donné 337 ch aux roues. Soit bien plus de 100 ch au litre : pas mal pour un atmosphérique !

interior1_con6_0

Ce cliché pris pendant la construction de la voiture montre l’arceau cage 23 points envahissant tout l’intérieur. Pendant les sessions course, le pilote s’installe dans l’unique siège baquet Bride.

z6_1po4_0

C’est ce qu’on appelle une méchante S30.

z7_0L1q_0

La voiture a besoin de bien plus que les extensions ZG standards pour recouvrir les pneus et jantes géants.

z4_XJ6p_0

Qu’en est-il des performances ?

Le meilleur temps de la voiture sur la piste ouest d’Ebisu est 1:04.801, son meilleur chrono à Tsukuba étant quant à lui de 1:02.911. Hey, ce n’est pas très loin des temps d’une R35 GT-R d’origine.

Pas mal pour une ancienne Z sans turbo, vous ne trouvez pas ?

Site de la Battle S30Z

Publicités