Voitures>Civic Type R FD2 Feel’s

Par Mike Garrett, le 24 juin 2008.

Lorsque je me suis rendu la semaine dernière au rassemblement Feel’s sur le circuit de Tsukuba, je n’y suis pas allé uniquement pour couvrir le soukoukai. J’ai également pu jeter un œil à la nouvelle Civic Type R FD2 de démonstration préparée par Feel’s. Ayant vu le travail de l’entreprise par le passé, j’avais de grandes attentes pour cette voiture. Je suis fier de dire qu’elle a plus que répondu à mes attentes après l’avoir approchée et l’avoir observée en action sur la piste.

Même en configuration d’origine, la Civic Type R a une agilité digne d’une voiture de course et est capable de surpasser des autos bien plus chères et bien plus puissantes. J’ai toujours le sentiment que la FD2 n’a pas vraiment eu l’attention et les éloges qu’elle mérite. Peut-être parce qu’elle est réservée à la vente au Japon ou peut-être à cause de tous les nouveaux modèles sportifs qui sont sortis récemment. Néanmoins, la voiture a prouvé être l’une des meilleures sportives à porter le badge Type R. C’est un véritable défi pour les préparateurs d’améliorer la version d’usine déjà superbe. Mais c’est là que les années d’expérience de Feel’s entrent en jeu.

En réalité, Feel’s dispose de plusieurs FD2 de démonstration mais cet exemplaire est la variante « route » qui est plus modérée dans son approche. La première chose que vous remarquez lorsque vous contemplez l’extérieur de la voiture, c’est son kit carrosserie et l’agressivité qui s’en dégage. Les pièces majeures réalisées par Feel’s sont la lame avant, les bas de caisse et le pare-chocs arrière. De plus, la calandre de sport provient aussi de chez Feel’s, tout comme les paupières de phares et la durite d’air frontale. Pour retirer du poids et améliorer le refroidissement, le capot d’origine a été remplacé par un élément Feel’s en carbone à ouvertures intégrées.

A l’arrière, vous pouvez voir une malle FRP Feel’s qui élimine également du poids dans une machine déjà légère. Cette nouvelle pièce entraîne la disparition de la moitié des feux (pour des questions d’allègement j’imagine ?). Le spoiler de toit et l’aileron de coffre en carbone proviennent aussi de chez Feel’s. Un diffuseur intégré au pare-chocs arrière est dans les tuyaux.

Les jantes qui équipent cette voiture sont des AME Tracer TM-02 en 18×9 +35 à l’avant, et en 18×8.5 +45 à l’arrière. Les gommes sont (quelle surprise) des Advan A048 M semi-slicks. Les roues avant plus larges apportent davantage d’adhérence au train avant dans les virages et donnent à l’auto de l’agressivité. AME était également présent pour recueillir des infos sur la performance des roues grâce à l’équipe de Feel’s. Afin de contribuer au look agressif, Feel’s a équipé la voiture d’extensions d’ailes en six éléments qui logent efficacement les jantes et les pneus larges.

Du côté des suspensions, on trouve un jeu d’amortisseurs réglables Feel’s qui améliore la tenue de route déjà incroyable de la Honda. Les freins sont d’origine pour la majeure partie à l’exception des disques améliorés et des plaquettes en carbone. Quant au différentiel à glissement limité en carbone, il provient de chez Active Traction Service. Sur cette photo, on peut aussi voir la sortie d’échappement en titane Feel’s qui dépasse sous le pare-chocs arrière. 

Sous le capot, le moteur K20A performant est laissé d’origine pour la plupart des pièces. Les quelques modifications mécaniques incluent un boîtier papillon et une unité de commande électronique conçus par Feel’s. Le refroidissement est amélioré grâce à un radiateur en aluminium Feel’s. L’embrayage a aussi été revu avec un disque à parties en cuivre tandis que la transmission reste de série. Tous ces éléments permettent d’obtenir un parfait équilibre entre usages routier et circuit.

L’habitacle a été repensé avec un siège baquet intégral Feel’s couplé à un harnais Takata alors que le volant d’origine avec airbag laisse sa place à un modèle Momo de compétition. Un pommeau en titane Feel’s ajoute du caractère. Sans surprise dans une voiture de route, l’arceau de sécurité est absent.

Plusieurs jauges Defi ont également été intégrées au tableau de bord pour garder un œil sur ce qu’il se passe sous le capot.

Voici d’autres photos de la voiture :

Rien qu’en roulant dans le paddock à bord de la voiture, j’ai pu me faire une idée du comportement général de l’auto. Elle a l’aura d’une voiture de course sans être trop insupportable à l’intérieur, et l’échappement en titane émet un joli son. Si vous vous posez des questions sur ses performances à Tsukuba, elle a tourné dans les 1:04 au tour avec un pilote professionnel derrière le volant. Un temps très impressionnant compte tenu qu’il s’agit d’une voiture de route avec des modifications mécaniques mineures et un intérieur standard ! Il semble que Feel’s ait réussi à prouver le potentiel de la FD2. D’autres améliorations sont prévues et j’ai hâte de voir ce que nous réserve le futur.

Feel’s Honda Twin Cam

Jantes AME

Publicités